logo il faut aller voir
Il faut aller voir

En tête-à-tête avec Joey Masson

En tête-à-tête avec Joey Mason

Joey Masson est directeur artistique américain pour l’animation. Dans ses croquis personnels il documente la vie à Los Angeles et à l’étranger, notamment au Portugal, en Serbie et en Irlande. Il est venu de Los Angeles pour exposer son carnet de voyage au Rendez-vous International du Carnet de Voyage, à Clermont-Ferrand.

Comment passe t’on de directeur artistique américain travaillant notamment pour Netflix, Marvel, Disney à dessinateur ?

Dans l’univers de l’animation, il est habituel de faire des recherches et de dessiner. J’ai toujours aimé cette partie dessinée du processus de création. Et quand j’ai entendu parler de carnet de voyage et de « urban sketching », ça m’a intéressé.

Que présentes-tu au festival ?

En 2022, j’ai fait une résidence à Galway en Irlande. J’y suis resté pendant tout un été, durant 2 mois. Dans mon carnet de voyage « Quay Street Sketches Galway, Ireland » (autoédition), on reconnait ma touche car je montre le point de vue d’une seule rue et je dessine tout ce qu’il y a autour.

Quel matériel as-tu utilisé ?

J’utilise de l’aquarelle, des feutres/pinceaux de la marque japonaise Tombow, de l’encre Molotow. Je peins sur tous types de papiers (Bristol, etc.)

Qu’as-tu aimé à Galway ?

J’aime l’atmosphère qui y règne, les gens sont très accueillants. J’aime la musique qu’il y a partout notamment dans les pubs.

C’est la première fois que tu exposes au festival, quelles sont tes attentes ?

C’est une grande chance de montrer mon travail à Clermont-Ferrand. C’est un tremplin pour moi !

Je te donne un billet sans retour. Où vas-tu ?

Je retourne en Irlande car je m’y sens très bien.

Quel est ton coup de cœur du festival ?

J’adore le travail de Lapin, bien sûr. J’aime aussi beaucoup ce que fait Rita Sabler.

Partager :
Plus d'articles :